Warning: getenv() expects exactly 1 parameter, 2 given in /var/www/fermeaquaponiquecotentin.fr/htdocs/wp-content/plugins/woocommerce-services/woocommerce-services.php on line 55
Ferme Aquaponique Du Cotentin (50) - Page 2 sur 2

Financement en aquaponie ?

Exemple de vue Projet 3D

Pour ceux d’entre vous qui souhaitent créer une activité commerciale basée sur l’aquaponie, le financement est certainement un sujet d’inquiétude. Cet article vous donnera un aperçu de la manière dont cette étape se déroule pour nous. N’hésitez pas à nous questionner à ce sujet…

Vue de serres multichapelles CMF Groupe
Illustration – Crédit CMF Groupe

Notre projet est dimensionné de manière à ne pas avoir à pousser les murs dans 4 ou 5 ans; ainsi, j’ai recherché un terrain assez grand (1,3Ha), afin d’y installer une grande serre multichapelle (3 chapelles de 9,60 mètres de large, 50 mètres de long, soit 1440 m²). Nous n’envisageons pas d’utiliser toute cette surface immédiatement, seulement la moitié environ. Mais ça nous laisse de la place pour les travaux, et pour doubler la surface de culture quand nos produits se vendront bien (il faut probablement 2 à 3 ans pour fidéliser une clientèle). D’autre part, nous prévoyons également de vivre en famille sous les serres, dans des mobile-homes, au début; nous prévoyons ensuite la construction d’une petite maison sur ce terrain.

Ces choix ont évidemment une influence sur le besoin de financement. Le terrain agricole n’est pas la plus grosse partie (11500€ environ), mais il est en pente, et nécessite un terrassement important (création d’une plateforme de 2000m²). Le terrassement doit aussi inclure les tranchées pour les réseaux (électricité, télécoms et eau de ville), les évacuations des eaux de pluies (et dans notre coin, ça fait du volume), ainsi que le réseau des eaux usées qui doivent être connectées au tout-à-l’égout (douche, cuisine, toilettes). Il est situé au-dessus du terrain, ce qui implique une station de relevage. Au total, le budget terrassement s’élève à 40.000€ environ.

Pour les serres, après plusieurs modifications, nous avons retenu une solution à trois chapelles avec un ouvrant en toiture sur celle du milieu uniquement. Les deux grands côtés de 50 mètres (les long-pans) sont également enroulables et bénéficient de filets de protection anti-insectes. Les deux pignons sont en plexiglas ondulé (Ondex), avec une double porte sur la chapelle du milieu, à chaque extrémité. La serre est entièrement motorisée et équipée d’automatismes qui ouvrent ou ferment les ouvrants en fonction de la température et du vent. Le fabricant se charge de tout le circuit électrique, et du montage car nous craignons de faire des erreurs (ce sera notre première serre). Le budget « serre » est d’environ 50.000€, montage inclus.

Sans rentrer trop dans le détail, les différents matériels nécessaires au montage du système, bassins pour les poissons, pompes, plomberie, bacs de culture et radeaux, représentent un coût d’environ 25.000€.

Soit au total environ 125.000€ nécessaires à faire sortir de terre la Ferme Aquaponique du Cotentin. Notre apport personnel est de 25.000€, il faut donc faire financer les 100.000€ restants.

J’ai fait de mon mieux pour monter un dossier de présentation complet, avec une étude économique sur 5 ans (grâce à un cabinet comptable) et une étude de marché assez poussée. J’ai envoyé ce dossier à plusieurs banques proches de mon lieu d’installation:

  • Le Crédit Coopératif, après étude du dossier, a conclu que cette activité ne faisait pas partie des projets de son cœur de cible. Il n’a pas souhaité m’accompagner.
  • Le Crédit Mutuel a objecté que notre secteur comporte déjà de nombreux maraîchers, et qu’il ne serait pas évident de commercialiser cette production supplémentaire. Mon étude de marché montre pourtant que nous n’avons qu’un seul concurrent en vente à la ferme sur le secteur, et qu’une demande existe.  D’autre part, le conseiller m’a laissé entendre qu’ils auraient mauvaise conscience à me permettre de me planter s’ils me finançaient… Un banquier??
  • La société financière de la NEF, bien connue pour son éthique financière, ne nous a pas donné de réponse définitive à ce jour. Ils ne financeront de toutes façons pas la totalité de l’opération, ils attendent donc de voir si un cofinanceur m’accompagnera. Cependant, ils me proposent de s’engager sur 25.000€, sans exiger de garantie, ni personnelle ni sur le matériel, pour un prêt n’excédant pas 7 ans. J’avais basé mon plan sur des durées de remboursement plus longues (majoritairement 15 ans), il m’a donc fallu revoir ma copie…
  • Le Crédit Agricole ne m’a pas encore donné sa position à ce jour (17/11/2017).
  • Nous avons récemment contacté le Crédit Maritime, qui fait partie du même groupe que le Crédit Coopératif, pour tenter de remplacer ce dernier. Le chef d’agence nous a également demandé de diminuer la durée de remboursement à 12 ans pour la part non couverte par la NEF. Le cabinet comptable est sur le coup.

A ce jour, notre financement n’est donc pas bouclé. Je commence à être un peu inquiet, et à envisager de démarrer sur une structure plus légère afin de diminuer les budgets terrassement et serre. Cependant, ces travaux ajoutés au futurs travaux d’agrandissement représenteraient au final un budget plus important que si tout est fait en une fois, et nous obligerait à subir des travaux en cours de production, qui risquent de nuire à l’activité.

Nous vous tiendrons au courant des développements de cet aspect du projet au fur et à mesure.

 

Le 5 décembre, une très bonne nouvelle

Ce 5 décembre 2017, nous avons reçu une réponse positive d’une banque concernant le financement de notre projet. Nous espérons en recevoir d’autres, mais cette bonne nouvelle nous permet d’être sûrs que la Ferme Aquaponique du Cotentin verra le jour!

Commencent donc les formalités: inscription au Centre de Formalités des Entreprises (CFE) de la Chambre d’Agriculture de Saint Lo, signature des différents documents concernant le financement, dépôt de la Déclaration de Travaux en mairie pour la création des serres, montage des dossiers de demandes de subventions, achat du terrain (s’agissant d’une parcelle agricole, la SAFER a deux mois pour préempter le terrain).

On vous tiendra au courant sur cette page, restez connectés !!