Phosphore: le plus important à savoir

Je relaie ici un autre article de l’excellent site upstartfarmers.com, dont l’original est consultable ici

Le phosphore est l’un des principaux nutriments pour les plantes, c’est le P des formules « NPK » (N est l’azote [nitrogen en anglais], et K le potassium).

Il est souvent négligé dans les systèmes aquaponiques simplement parce qu’il est rarement vraiment déficient. Cependant, beaucoup d’aquaponistes n’obtiennent pas les meilleurs rendements possibles de leurs cultures florales et fruitières parce que le phosphore (bien qu’il ne soit pas nécessairement déficient) n’est pas présent en quantités suffisamment élevées pendant les étapes critiques de la production.

Le Phosphore et les bloom algaux

La cause de nombreuses proliférations d’algues (voir: l’eutrophisation) est le phosphore provenant de l’agriculture industrielle qui s’est déversé des terres cultivées dans les rivières, les cours d’eau et éventuellement l’océan. En cours de route, les algues, souvent inhibées par l’absence de phosphore, consomment de l’oxygène et transforment les eaux autrefois vivantes et écologiquement diversifiées en boues vertes et mortes. En conséquence, beaucoup de contrôles ont été opérés sur le phosphore. Qu’il s’agisse de savon, d’eaux d’égout ou de ruissellement, tout ce qui contenait des quantités excessives de phosphore a été étroitement réglementé.

Le « pic pétrolier »? Et le « pic phosphaté »?

Bien qu’il y ait beaucoup de phosphore en circulation dans la nature, les sources naturelles pour l’agriculture sont limitées. En fait, alors que le monde se préoccupe largement du «pic pétrolier», la plupart des gens ne savent pas que le phosphore sous forme de phosphate minéral (la principale source de phosphore pour l’agriculture industrielle) est en grande partie déjà consommé. Nous sommes au «pic de phosphate», un point vraiment préoccupant, car il y a des alternatives possibles pour le pétrole, mais il n’y a pas de grande possibilité de remplacement pour le phosphate naturel.

Le phosphore et la croissance des plantes

Comme que le phosphore est très soluble et rapidement consommé par les algues, il est souvent présent dans les systèmes sous forme d’ions phosphate (PO4)3- solubles ainsi que sous forme organique. Bien que ces niveaux de base soient adéquats pour la croissance et le développement végétatifs, lorsque les plantes fleurissent et tentent de produire des fruits, il leur faut plus de phosphore.

Le manque de phosphore est l’une des raisons pour lesquelles de nombreuses tomates et poivrons aquaponiques ne produisent que des quantités faibles à modérées, même lorsqu’ils sont alimentés avec beaucoup d’eau riche en azote.

En substance, l’azote est l’élément le plus important (en termes de quantité) pour la croissance végétative (feuilles, tiges et racines) alors que le phosphore et le potassium deviennent plus importants pour la floraison, les graines et les fruits.

Le phosphore dans les systèmes aquaponiques

Ainsi, pour l’aquaponiste souhaitant cultiver des tomates, des concombres et des poivrons productifs (tous grands fans de phosphate), comment le phosphore devrait-il être complété? Il existe de nombreuses possibilités, dont la plupart sont trop risquées ou trop gourmandes en main-d’œuvre ou trop coûteuses..

La meilleure façon de compléter le phosphate sans dépenser beaucoup d’argent est d’utiliser le bon vieux phosphate naturel, sous forme minérale.

Le phosphate minéral

Le phosphate naturel se présente sous forme de granules ou de poudre et peut être répandu à la surface des bacs de culture contenant vos cultures fruitières une fois qu’elles commencent à fleurir. Il restera pendant un certain temps, libérant lentement du phosphate dans la solution.

Si c’est fait correctement, une grande partie du phosphate sera immédiatement consommée par les plantes dans le média de culture, réduisant la quantité qui se dilue dans votre système. Même si les niveaux de phosphate augmentent, ce n’est généralement pas un problème dans les systèmes où toutes les cultures sont des récoltes de fruit.

En revanche, si vous avez des cultures végétatives (pensez au basilic, à la laitue, au chou frisé, etc.), l’excès de phosphate (entre autres) peut inciter certaines de ces cultures à fleurir, ce qui n’est pas souhaitable.

Il est recommandé que les cultures fruitières et végétatives soient séparées et poussent dans des systèmes différents. C’est généralement préférable car les cultures fruitières sont bien adaptées et appropriées pour la production en bacs de culture (Grow beds ou Media beds), tandis que les cultures végétatives sont mieux cultivées dans des tours.

L’ajout de phosphate et les poissons

Une chose à garder à l’esprit, si vous choisissez de complémenter en phosphore, est que vos bassins de poissons et le puisard doivent être ombragés, car le phosphore supplémentaire peut causer la prolifération d’algues dans les systèmes non ombragés, surtout à des niveaux plus élevés que la normale.

Si vous parvenez à gérer avec succès le phosphore dans un système aquaponique sain, vous pourrez augmenter considérablement votre production de fruits et de fleurs. Si vous avez des questions sur les cultures qui ont besoin de phosphore à différents moments de leur développement, consultez l’un des nombreux livres sur les solutions nutritives hydroponiques, ou n’hésitez pas à demander!

Les niveaux de phosphate à cibler en systèmes aquaponiques

La plupart des systèmes aquaponiques utilisent des concentrations de phosphate comprises entre 10 et 20 ppm pour les cultures légères (cultures végétatives) et entre 20 et 40 ppm pour les cultures plus gourmandes (tomates, concombres, etc.).

Conseil rapide: Si vous envisagez d’utiliser des niveaux plus élevés de phosphate dans votre système, préparez-vous à compléter d’autres nutriments à des niveaux plus élevés pour équilibrer votre solution. Mais on reviendra là-dessus plus tard.

Peur de faire des erreurs? Empêchez les erreurs de se produire en lisant sur les dix erreurs aquaponie les plus courantes dans cet eBook gratuit. N’attendez pas pour réussir votre système aquaponique!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *